Volterra

Plaza
Piazza dei priori, centre de la vie à Volterra.

La ville de Volterra n’est pas si connue que d’autres de la Toscane, mais il s’agit d’un des lieux incontournables pour bien connaitre la région. Perchée en haut d’une colline a plus de 500 mètres d’hauteur domine les vallées de Cècina et Era. A moins de 30 km de la côte tyrrhénienne, cette ville médiévale conserve une partie de l’essence toscane. Petit ville de province, -avec un peu plus de 10.000 habitants-, Volterra garde son charme ancien et paisible. Monuments, ambiance et qualité de vie se mélangent dans un décor de rêve. Sa population n’est pas très grande, mais Volterra a été peuplée depuis l’époque étrusque et probablement avant.

Que voir, monuments.
L’époque étrusque et romaine.

Volterra fut une des villes de la Ligue étrusque, ensemble de cites qui contrôlait le centre de la péninsule italique pendant le VIIe siècle av. C. Velathri, la Volterra Etrusque fondait son importance sur les mines de sel et alabastre et le commerce de ces produits avec grecs, phéniciens ou encore des égyptiens. Ses murailles cyclopéennes étaient déjà connues dans son époque, reflet de son pouvoir. Aujourd’hui ils restent encore des vestiges des remparts. Au passe toute la ville était entourée de colossales murailles et portés bien défendues. Par exemple, la Porte de Sence Diana et la Porte dell’Arco, où l’on peut encore voir restes des visages des divinités Jupiter, Castor ou Pollux.

Remparts de Volterra, ville étrusque et romaine.
Remparts de Volterra, ville étrusque et romaine.

L’essor économique et politique continua avec la main mise romaine, surtout dans le domaine urbanistique. Le Théâtre romain du premier siècle et les thermes témoignent de la importance de la ville. Aujourd’hui sont deux des monuments plus imposants à Volterra.

Le Moyen Age à Volterra.

Le pouvoir de Volterra se maintient pendant le Moyen Âge, mais commence à décliner, comme celle de toutes les villes de la Toscane petit à petit conquises par Florence. Des guerres, la peste et les problèmes politiques font tomber Volterra en mains florentines en 1472.

Une promenade à Volterra.

Le pouvoir politique a abandonné Volterra, mais le charme de ses bâtiments et musées reste. Notre balade commence dans le centre ville, sur la Piazza dei Priori. Il est recommandé de prendre une carte dans l’Office de Tourisme, sur la même place. Les belles images de carte postale des villes toscanes sont catalyses ici dans cette place et son palace homonyme, le Palazzo dei Priori. Quintessence de la déclinaison toscane de l’art de la Renaissance, fut bâti entre 1208 et 1254, c’est le palazzo communale (mairie) le plus ancien de la région. Datant des premières époques de la Renaissance, le bâtiment qui défendait les droits citoyens possède une carrure défensive et imposant, avec une petite tour.

La place compte avec deux autres bâtiments remarquables du XIIIe siècle. Le premier le Palace Pretorio et sa tour de Podestà. La tour est plus connue comme il Porcellino, car elle est ornée avec le sculpture d’un sanglier.
Derrière la place se trouve la cathédrale, il Duomo de style roman du XIe siècle. La rosace et les vitraux sont vraiment jolis. Un baptistère orthogonal de marbre polychromé complète un bâtiment intéressant.

La partie haute de Volterra permet de profiter des vues panoramiques de la ville, de ses environs et la plaine. Nous trouverons aussi l’entrée du Parc archéologique Enrico Fiumi sur la Piazza Martiri della Libertà. Très intéressant car ici se trouvait l’acropole étrusque et le noyau de la ville. Centre ville aussi durant la période romaine, les fouilles ont découvert temples étrusques et bâtiments romaines comme la Citerne.

Au fond du Parc se place la forteresse des Medici, avec des remparts et murailles. D’abord ceux de la Rocca Vecchia, longiligne ; puis les murailles de la Rocca Nuova. La Rocca Nuova carrée et massive appartient á l’époque de Lorenzo il Magnifico. La visite n’est pas possible au moins de commettre un délit, car remplie la fonction de prison depuis la Renaissance.

Il est possible de faire un détour à côté du château et passer par la Porte Selci, une des anciennes porte étrusques reconstruite après le siège florentin. Puis, en prenant la Via Minzani nous arrivons aux portes du Musée Etrusque Guarnacci. Plusieurs pièces majeures de l’art étrusque sont exposées. Il faut souligner l’urna degli Sposi, chef d’ouvre du I av. C. Visite obligée.

Thêàtre romain de Volterra.
Théâtre romain de Volterra.

Hors des remparts des falaises protègent la ville au nord, mais il y a encore des lieux à visiter. La zone archéologique de Vallebuona (en Via Francesco Ferrucci), es le monument le plus visité de Volterra. Les fouilles ont commencé en 1950, dirigées par Enrico Fiumi et sont si importants à cause de son très bon état de conservation.

Le théâtre, grâce à sa conservation permet de s’immerger dans l’histoire et revenir au passé romain. Datant du premier siècle pendant le gouvernement d’Auguste, le bâtiment conserve une partie de la scène, plusieurs colonnes, la cavea de 19 files, une partie de l’orchestra en marbre, etc.

Derrière le théâtre se trouvent les thermes, dont son état est aussi très bon.

Que voir dans les environs.

Volterra est placée dans le centre de la Toscane. La visite de Sienne et les collines Senenses est facile. San Gimignano est très près, ainsi que. Le littoral est à moins de 50km avec ses plages longues et ses transats qui attend les vacanciers.

Pise, Livourne, Lucques ne sont pas très loin, ainsi que Florence, les vallées du Chianti et Orcia donc, Volterra pourrait être un lieu magnifique pour y séjourner.

Comment arriver à Volterra.

La route est le meilleur moyen, donc la location de voiture devient quasi obligatoire. Depuis Pisa il y a 67km (1h 10m) ; Sienne est à 55km (55m) ; Florence à 75km (1h 15m). Le littoral avec Cecina 40km (45m), Bibbona et les plages comme Mariana de Cecina se place à 43 (50m).

Ils existent aussi des cars, mas la cadence n’est pas très intéressante.

Où dormir.

Aux environs de Volterra il y a plein de B&B et hôtels de charme ou profiter du savoir vivre toscan. Au littoral vous pouvez trouver des grands hôtels typiques des balnéaires de la Méditerranée.

Carte de Volterra.
Carte de Volterra.