Piombino

Ancient port de Piombino.
Ancient port de Piombino.

La ville de Piombino se place dans un petit cap de la côte sud de la Toscane. La presqu’ile est un vraie réservoir d’histoire, comme d’ailleurs l’est tout la Toscane et toute l’Italie. Aujourd’hui c’est la porte de l’île d’Elbe car depuis ici sortent tous les ferries qui font la traversée. Bien avant, la même enceinte hébergeait la ville de Populonia, d’abord Etrusque puis romaine. Populonia fut une des villes plus importantes de la civilisation étrusque, port abrité par la baie de Baratti et centre de diffusion commerciale du fer produit sur Elbe.

Sous le contrôle de Pise jusqu’à 1399, la ville fut contrôle par une famille princier locale (les Appiani), mais après le Duché de la Toscane fera d’elle une des es possession plus au sud. De cette époque datent les monuments et battisses plus intéressantes.

Que voir à Piombino.

Il y a des gens qui traversent Piombino sans voir les beaux monuments de la ville, éblouis par le esprit d’Elbe, de Sienne, Lucques, Pise ou Florence. Faites l’effort et restez un peu plus.

Palace de
Palace de Appiani.

Les murailles.

L’enceinte de murailles fut planifiée en partie par Leonardo da Vinci (attribuée), et encore aujourd’hui délimite le tracé de la ville ancienne. Bastions, tours entourent le centre de Piombino. Le château fort des Medici déplace les bâtiments du pouvoir pisan et aujourd’hui c’est le musée de la ville.

La citadelle du XV siècle, en revanche, appartient à la période des Appiani quant Piombino fut une principauté. Erigé par Jacobo III Appiani, l’œuvre a été construite par un architecte florentin Andrea Guardi, à la guise des nouveaux maitre de Piombino que désirent un bâtiment adapté aux besoins administratives. Aujourd’hui il est devenu le Musée Archéologique. L’édifice a été complété avec la Chapelle de la Madonna di Cittadella.

La place de Verdi el Torrione du XIII siècle compte avec la Tour de Sant’Antonio. La tour a été renforcé au XV avec autre bâtiment, il Rivellino, destiné à protéger la muraille des coups de canon de l’artillerie.

Fontaine de Marina.
Fontaine de Marina.

Fonti di Marina.

En nous rapprochant de la mer on arrive á y il porticciolo. Le petit port était un lie de rencontre social y parade. C’est la cause de la construction de la Fontaine de Marina en 1247 par Nicola Pisano. L’ensemble possédait cinq fontaines avec la forme de différents tetes animaux, aujourd’hui ils en restent quatre.

Palazzo Appiani.

Au-dessus du port on s’y trouve la Piazzetta del Mare et le Palazzo Appiani, commandé par Gherardo Appiani avec les deniers de la vente de la seigneurie de Pise au Duché de Milan. Quelle affaire ! Néanmoins, le palace, résidence pour la vieillesse du chef de Piombino est superbe. En plus, quelque pas et le canal qui sépare la ville des îles de Giglio et Capraia et à notre portée. Là, la Piazza Bovio est un endroit pour se rafraichir avec un boisson et rentrer dans la rêverie la plus absolue.

L’ancien port de Piombino.

Dans l’actualité le petit port ancien semble insignifiant par rapport au grand port pu logent des ferries et les yacht et bateaux de plaisance, mais dans le passe fut le centre de la ville et son principal atout. La moderne marine et les quais des ferries son, maintenant oui, la porte ouverte pour connaître Elbe. Le service de ferries relie Piombino avec Portoferraio et Rio Marina en Elbe. Mais aussi avec certains ports de la Sardaigne et de la Corse, ce qui fait de Piombino un de ports plus importants du mer Tyrrhénien.

Excursions depuis Piombino.

Si la visite d’Elbe est obligée, il y a beaucoup des choses à faire dans les environs de Piombino.

Site Archéologique de Baratti et Populonia

Vestiges de Populonia.
Vestiges de Populonia.

Un espace de plus de 80 hectares mélange une belle promenade dans la campagne toscane avec l’histoire et les vestiges du passée étrusque te romain. Sentiers et parcours expliquent le passe dans son propre espace naturel.

Près du site archéologique se trouve un sentier qui mène au cap Falcone, point panoramique pour profiter de la mer Tyrrhénien et les îles de l’archipel toscan. On y voit aussi, les restes des batteries placés pour garder le passage entre Piombino et les îles pendant la Deuxième Guerre Mondiale

Les plages de Piombino.

Les plages son camouflés dans son décor côtière et apparaissent tout d’un coup après les vignobles et les champs. Calamoresca est un d’elles, à quelques kilomètres de Piombino cette plage est la porte d’un grand espace naturel plein de parcours de trekkings, randonnées à pie ou en VTT.

Parcourir la campagne de la région et visiter les ruines de Populonia est une vraie expérience, un souvenir inoubliable.

Autres criques à ne pas rater sont Fosso alle Canne, Buca delle Fate, Baratti y Pozzino. Y allez, vous profiterez de la baignade surtout et inévitablement si vous voyagez en été.

Enfin, depuis Piombino vers Grosseto on passera par la route panoramique côtière qui longe le Golf de Follonica. Nous traversons plusieurs zones naturelles protégées avec des oiseaux remarquables comme des faucons, flamands et autres. Les flamands roses trouvent refuge dans des marais et plaines qui rappellent un La Camargue française. Les endroits plus intéressants sont il Orti Bottagone et le Parco della Sterpaia avec leurs donnes et bois près de la mer, un bon exemple de ce qui est la Maremme.

Gastronomie à Piombino.

Les essences de la mer et la campagne se unissent à Piombino. Fruit de mer, poissons et vins de la région se mélangent à merveilles. N’hésitez pas à vous laisser tenter.

Carte de la ville de Piombino.

carte_piombino