Lucques

lucques-toscane-italie
Piazza de San Michele in Foro, avec l’église la plus belle de la ville. ©María Calvo

La ville de Lucques est un des plus beaux exemples d’architecture de la Renaissance. Et tout grâce à son état très préservé derrière les murailles qu’encore l’abritent. Once bastions renferment un puzzle muraillé, un merveille de l’Age Moyenne, souvenir d’une époque ou les républiques et ville état se cannibalisé mutuellement dans la péninsule italienne. En face des monarchies hispanique et française et l’Empereur Habsbourg, Lucques a réussi à s’en sortir. L’exemple les murailles miraculeusement préservées.

Murailles de Lucques.

Las murailles son le monument les plus caractéristique de Lucques, celui qui fait la différence avec Pise ou Florence. Ses remparts ont été sauvegardés et dédiés à plusieurs usages depuis de la perte de son intérêt militaire. Même, pendant quelques années ont été utilisés comme circuit de course automobile. Aujourd’hui l’usage est plus populaire et la ville de Lucques possède nombreux espaces aménagés pour les piétons et les vélos, surtout sur l’enceinte des murailles mais aussi dans la ville même. Espaces avec des arbres et plantes qui sont idéals pour la passeggiata de chaque jour, et pour que les visiteurs se protègent de la chaleur de l’été.

Lucques ville de places, de monuments.

Le parcours à Lucques commence par les murailles donc. Il y a plusieurs entrées, mais nous démarrons dans la Porta San Pietro, en partant de la Piazza del Risorgimiento. Nous laissons d’un côté l’église Santa María Corteorlandini et le Palace de Mazzarossa, pour atteindre la Piazza Napoleone (plus connue sur le nom de Piazza Grande). Regardez le Palazzo Ducale, avec sa monumentale façade marron, aujourd’hui siège du gouvernement départemental. Erigé au XVI siècle para Bartomelo Ammannati, le bâtiment possède belles cours et loggias.

Belle basilique de San Frediano, regardez les mosaïques de la façade. ©María Calvo.
Belle basilique de San Frediano, regardez les mosaïques de la façade. ©María Calvo.

A droite par la Via Duomo nous arriverons sur un espace formé par trois places encore, place San Martino, Antelminelli e San Giovanni. Ici se trouvait le centre religieux avant la construction de la nouvelle cathédrale de San Martino. San Martino est un des plus beaux exemples du style roman pisan. Bâtit au XI siècle en marbre de deux couleurs, sa façade richement décorée monte sur trois niveaux. â droite de l’édifice on trouve un beffroi asymétrique. L’intérieur n’est pas si grandiose mais garde oeuvres de Nicola Pisano, Domenico Ghirlandaio et Jacopo della Quercia.

Deux autres bâtiments religieux à souligner ici, il Baptistère et l’Eglise de Santa Reparata. Cette dernière, ancienne cathédrale possède des fondations romaines qui remontent au II Siècle, sur lesquelles furent érigés les successives églises. Il est possible de visiter les restes du domus romana, les thermes et l’église paléochrétienne.

On revient sur nos pas pour traversant la Piazza Napoleone vers le nord et profiter des rues animées, remplies de commerces et boutiques encore con charme. Un peu plus tard nous arrivons sur la Piazza de San Michele ou se trouve le centre ancien de la ville romaine. Le forum se plaçait ici. Charmant et animée, mais authentique, la place mérite bien se repousser ici. San Michele in Foro est autre bel exemple du style roman pisan. Bâtit au VIII siècle et depuis refaite au XI siècle en style roman pisan avec son marbre caractéristique. La façade est la plus belle à notre avis de la ville, el le lieu parmi les plus intéressants de Lucques.

Le centre est bien peuple de boutiques, restaurants et bars, heureusement une bonne partie est encore attirant car transmis l’esprit d’un vraie ville, une ville habitée para ses citoyens et non inondé para de touristes comme certains zones de Pise et tout le centre de Florence. Promenez-vous dans les rues comme la Via del Battistero, Via Cernami et surtout Via Fillungo. Autour plusieurs palaces et un bâtiment à ne pas rater la Torre delle Ore, du XIII siècle, la tour la plus haute de la ville. Depuis là vous pouvez avoir une vue de tout Lucques. Le nom fait référence au horloge dont le mécanisme on peut voir à l’intérieur.

Proche, la Tour de Gunigi est aussi de visite presque obligée. Avec son 44 mètres elle n’est pas la plus haute mais si la plus particulière de la ville aves le jardin au dessus!

Piazza del Anfiteatro, bel exemple de reconversion urbanistique. ©Aitor Pedrueza.
Piazza del Anfiteatro, bel exemple de reconversion urbanistique. ©Aitor Pedrueza.

L’autre monument qui fait la renommée de Lucques es un non monument la Piazza del Mercato, ou Piazza Amphithéâtre Romain. C’est-à-dire, il ne reste que l’empreinte de celui-ci. Les restes, sous les façades des bâtiments, du amphithéâtre romain (177 av.C). Aujourd’hui on ne voit que quelques murs de pierre dans la partie extérieure du ovale. À l’intérieur il se célèbre un animée marche deux fois par semaine. Nous pouvons prendre un café au lieu même où les gladiateurs se battaient à mort. Ici les boutiques manquent de charme, mais elles osnt pleines de souvenir comme les Pinocchios made in Italy.

Musées et d’autres monuments.

D’autres monuments à visiter, la ville est pleine d’eux sont la basilique de San Frediano, avec oeuvres de Jacopo de Quercia; le Musée de la Renaissance; le Musée de Giacomo Puccini, né à Lucques; le Musée du la Bande Désignée (Fumetto) MUF.

Si vous restez plusieurs jours à Lucques il serait intéressant de prendre la Lucca Card, qui donne accès aux musses de la ville ainsi que permet la location d’un vélo pour mieux connaitre Lucques.

Evènements à Lucques.

Parmi le plus intéressants nous vous recommandons le Festival de Musique d’Été. Mais surtout le Festival International Lucca Comics & Games (en automne), un des plus prestigieux dans le monde de la BD et des Jeux Vidéo. Attention car pendant le Festival les embouteillages son monstre.

Près de Lucques.

Dans les environs de Lucques se trouve Pescia et Colodi. A Colodi vous pouvez amener vos enfants au Parc de Pinocchio.

Deux zones proches feront le bonheur de ceux qui cherchent la nature. Il s’agit de la Lunignana et de la Svizzera Pesciatina (la petite Suisse), tout les deux, avec des villages perchés, des montagnes (il s’agit des Apennins) paysages de rêve et randonnés nombreuses.

Pisa n’est pas très loin et vous pouvez y aller en mois de 30 minutes aussi, ce qui fait de Lucques un lieu parfait pour y séjourner.

Une autre vue de San Michelle in Foro. ©María Calvo.
Une autre vue de San Michele in Foro. ©María Calvo.

Où s’héberger.

Comme on disait la ville de Lucques est un lieu très intéressant pour être proche mais aussi pour son intérêt et animation. Nombreuses hôtels de toutes les catégories, B&B, Gites etc, se trouvent dans la ville et autour. Regardez ici le choix des hébergements.

Comment y arriver.

Par avion.

L’aéroport Galileo Galilei de Pise est le plus proche. Florence n’est pas très loin. Dans l’aéroport vous pouvez louer une voiture et connaitre la Toscane

Par train.

La gare de train se place près des murailles du sud et la Porte de San Pedro, dans la Piazza Ricasoli. Il y a des trains journaliers entre Lucques, Florence, Pise et Viareggio.

Il existent aussi des cars entre les principales villes.

En Voiture.

Depuis Pise prenez la sortie Lucca Est ou Lucca Ouest de la même autoroute (A11), en arrivant depuis Florence.

Carte de la ville de Lucques avec les monuments les plus importants.

Carte de Lucques.
Carte de Lucques.