Cortone

Palace Comunale de Cortone.
Palace Comunale de Cortone.

La ville de Cortone est un vrai monument historique et architectural, car il s’agit de la ville étrusque plus ancienne habitée encore en Toscane. Placée sur les hauteurs de la colline de San Egidio, sur le flanc oriental de la vallée de Valdichiana le lieu fut toujours stratégique. Pendant le Moyen Age même ni Arezzo ni Sienne arrivèrent à la conquérir. La ville servait aussi pendant la Renaissance comme excuse au pouvoir toscan pour demander des privilèges et titres à la Papauté, ainsi en 1570 celle-ci reconnaissait comme tel au Grand Duché de la Toscane.

Patrimoine et tourisme.

Avec ses antécédents l’histoire et le patrimoine architectural est l’atout les plus important de la ville. Toues est un monument ou presque. Depuis l’enceinte étrusque fait de pierres immenses qui s’étire pendant deux kilomètres, datant du V siècle avant J.-C. Les murailles suivent les limites de la colline de San Egidio et entourent le Palace des Médicis, nommé le “Girifalco”. Les remparts étrusques ont été renforcés pendant le Moyen Age et sont conservés jusqu’à aujourd’hui. Des rues pavées tapissent toute la ville et nous mènent jusqu’à la cathédrale. Le dôme de Cortone est le nom populaire de la Cathédrale Sainte Marie date du XIV siècle.

Sur la Piazza della Reppublica, le Palazzo Comunale de Cortona (XIIIe) est le bâtiment de la mairie de la ville.

En vous promenant dans les ruelles de Cortone vous trouverez l’église de Santa Chiara où vous pouvez voir la Pietà de Pierre de Cortone. Le Palazzo Fierli-Petrella, l’Eglise gothique de San François; l’hôpital de la Miséricorde avec son portique de la renaissance ou encore l’Eglise de San Nicilo sont d’autres monuments à voir.

Musées.

Le plus important est le Musée de l’Académie étrusque de Cortone (MAEC) dont le bâtiment, le Palazzo Casali est déjà un monument en soi même. De style maniériste le Musée n’est pas très grand mais son catalogue est extrêmement large. Vous y trouverez des pièces de l’ancien Egypte et du futurisme italien du XXe. Plusieurs vestiges proviennent de la même Cortone et ses environs. Comme exemple le belle Lampadaire Etrusque du Ve av-JC ou encore les melons étrusques, sépultures avec dôme que avec beaucoup d’imagination l´’on peut assimiler à des melons.

Lampadaire Etrusque au Musée de l’Académie étrusque de Cortone.

L’autre que vous devez visiter est le Musée Diocésain de Cortone ou se trouve L’Annonciation de Cortone, peint par Fra Angelico.

Visiter et profiter de Cortone.

Vous n’aurez pas besoin de carte car la ville est petite mais plein de ruelles étroites et de charmants coins cachés.
Une promenade à ne pas rater est le chemin de la forteresse des Medici ou “Girifalco”. Selon l’on grimpe un bel panorama appart en face de nous. Les hauteurs de Cortone se dévoilent pour notre plaisir. A mi chemin les musiques de Gino Severini embellissent un Via Crucis qui termine dans l’enlise de Santa Margherita da Cortona, dont le sarcophage en marbre est très joli.

Au nord de la ville, en dehors des murailles nous verrons la belle Eglise de Santa Maria Nuova qui rappelle les bâtiments de Palladio à Vicenza. N’oubliez pas l’appareil photo et visitez-le pendant les heures bleues, à la sortie du soleil et à l’aube, la lumière vous laissera stupéfaits.

Le parc archéologique propose un voyage vers le passé Etrusque de la région de Cortone. Parmi les vestiges des bâtiments étrusques, notamment des sépultures. Il se place au nord de la ville aussi.

Au sud, à moins de trois kilomètres l’Eglise de Santa Maria delle Grazie al Calcinaio du architecte viennois Francesco di Giorgio Martini peut être visité aussi.

Eglise de Santa Maria Nuova à Cortone.
Eglise de Santa Maria Nuova à Cortone.

Evénements à Cortone.

L’été est l’époque la plus agitée. En août tient place le Festival du Meuble Ancien, une réunion d’antiquaires avec un grand nombre de petits, ou grands trésors.

En août aussi a lieu le Festival del Sole, un encontre de musique classique avec beaucoup de concerts et activités partout dans la ville.

Que voir dans les environs de Cortone.

Un peux plus éloigné se place le château-fort de la Rocca di Pierle du XI et l’Eglise de la pieve San Michele Arcangelo à Metelliano.

San Giovanni d’Asso et son musée de la truffe (tartuffo)

Les vallées du Chianti et de L’Orchia ne sont pas loin non plus. Montepulciano, Castiglione d’Orchia, Buonconvento, Castiglione Florentino, Pienza, les thermes de Chianchiano et Rapolano sont aussi a moins de 45 minutes en voiture.

Un endroit moins connu mais superbe est le lac de Trasimène, place à 20 minutes au sud de Cortone. Castiglione del Lago à 35 minutes est la population riveraine la plus important. Une petite mer intérieure entre la Toscane et l’Umbrie. Un peu plus au sud Perugia une autre ville remarquable.

Comment y arriver.

Par train.

Cortone compte avec une gare de ferroviaire, celle de Camucia-Cortone, donc, vous pouvez vous joindre par train. Bien que la gare se place en contrebas de la colline et vous aurez besoin d’une demi heure pour y arriver depuis la porte Sud.

Par bus.

Des cars permettent venir à Cortone depuis les grands villes de la Toscane, comme Sienne, Florence, Pise o Grosseto.

En voiture.

A moins de 30 km de Arezzo (40 minutes); 75km de Sienne (1 heure) et 116 de Florence (1h 20 m) la voiture est parfaite pour bien profiter de la Toscane et s’arrêter ou l’on veut.

Ou dormir.

Autant dans la ville que dans les environs vous trouverez des hôtels charmants, des B&B attractifs et des châteaux au beau milieu d’une nature encore préservée. Le choix c’est à vous. Plus d’informations dans la section hébergement, sinon demandez nous des renseignements.

Carte de la ville de Cortone.
Carte de la ville de Cortone.